répertoire d’objets | CINQ QUESTIONS AVEC NEA

nea bijoux Montreal portrait d'artisans

Pour le Répertoire d’objets, je vais plus loin que le simple catalogue. Le savoir-faire des artisans m’intéresse et me passionne. J’ai envie de leur poser des questions, de fouiner, d’élaborer un peu. De façon simple et concise, je vous ferai découvrir différents créateurs dans cette série 5 questions avec. Voici Janick, créatrice de Nea.

nea bijoux Montreal portrait d'artisans

Il y a plusieurs années, je suivais avec passion un blogue nommé Creativadoration. Je découvrais ce monde de créativité et de liberté que formaient auparavant les blogues, avant de devenir de petites entreprises en eux-mêmes, remplis de contenu commandité et de produits à vendre. Janick m’inspirait beaucoup, je la trouvais merveilleuse de travailler de façon indépendante et de créer de si belles choses. Elle me faisait aimer sa ville, Montréal, et semblait être une personne authentique et assumée. J’ai toujours été attirée par le fait main, par le talent des artisans et par leur univers. Creativadoration me donnait accès à celui de Janick et a été un des multiples déclencheurs pour ma vie actuelle de créative indépendante et pour mon amour des belles choses.

Voici mon petit entretien avec Janick, designer et très talentueuse et généreuse créatrice de Nea.

Q – Je suis ton travail via Nea depuis de nombreuses années. En fait, sans le savoir, le blogue que tu tenais à l’époque m’a fortement inspirée à créer le mien, à l’origine nommé Toujours Dimanche (sur blogspot!), du nom de mon ancienne boulangerie… Bref, je me demande comment tu te sens aujourd’hui, seule aux commandes de ton entreprise, depuis plus de 10 ans?

R – Je me rappelle bien de ton blogue Toujours Dimanche! Et je me rappelle bien du mien qui s’appellait Creativadoration. En fait, ce blogue avait commencé lors de la vie de ma première entreprise, Fonetik, dans mon ancien métier de designer graphique. C’était génial d’être autant lue à l’époque (500+ visites par jour pour un blogue principalement en français, pas mal du tout!).

Évidemment, Nea est une très différente aventure, un monde complètement différent! C’est un chemin que je trouve encore plus difficile que le précédent, avec plus d’embûches et plus de variantes à apprivoiser, mais il me rend heureuse et je suis vraiment plus stimulée créativement. Bref, Nea a passé le cap du 11 ans en août dernier, et il y en aura une 12e année c’est certain! ☺

nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion

Q – La photographie prend une place importante dans ton branding. Est-ce quelque chose que tu aimes – faire la mise en marché de tes produits, soigner leur présentation? Ça te prend beaucoup de temps?

R – J’adore la photo! Ce qui est étrange c’est que je n’en avais pas vraiment fait avant d’avoir un produit à vendre en ligne, l’apprentissage en fut donc un de nécessité. D’ailleurs, le chemin parcouru entre ma première photo en 2006 et maintenant, est vraiment, mais vraiment intense (je trouve hilarant de voir celles du début!). Depuis quelques années, je préfère les fonds noirs ou gris foncés, ce qui n’est pas vraiment un choix populaire pour le fait main, ni en médias sociaux d’ailleurs. Les fonds blancs ou pâles ont la cote. De l’entêtement? Peut-être… 😉 En bijoux, le noir est habituellement associé aux marques de luxe, à l’inatteignable. Ça fait ressortir le doré (j’adoooore le laiton), les textures, les détails, la qualité du produit. Mais pourquoi une marque accessible à tous ne pourrait pas prendre avantage de ces choses aussi? 😉 Ça prend énormément de temps pour que ça soit à mon goût (je suis *à peine* perfectionniste pour ce genre de choses… haha), mais lorsque je vois le résultat final, je trouve que c’était du temps bien investi. J’essaie d’ailleurs de le faire bien et plus lentement la première fois (quitte à remettre à plus tard dans la journée ou le lendemain, si la lumière naturelle n’est pas comme je veux). C’est simplement plus viable côté temps, à mon avis, que de devoir recommencer quelques semaines plus tard.

Q – Tes bijoux sont magnifiques et remplis de poésie. Simples et intemporels, mais très reconnaissables comme étant du Nea. Comment les crées-tu? Quel est ton processus créatif?

R – Merci pour tes gentils mots!! Règle générale, ce sont les matériaux en tant que tels qui m’inspirent un futur modèle. Parfois, je passe des heures à les magasiner, (je fais quelques croquis pour me rappeller de mes idées), mais habituellement ça se passe lorsque je les ai en face de moi. Je m’installe à ma table de travail avec un élément en particulier qui m’interpelle: une pièce de laiton, une breloque ou même une chaîne. Et là, j’agence, je tente des choses. Je les essaie, je regarde “comment ils tombent” (j’insiste beaucoup sur ce point), je les défais, les refais autrement, j’essaie avec un autre élément, je recommence encore…. Créer un nouveau modèle peut prendre 30 minutes avec un peu de chance, tout comme ça peut aussi être plusieurs heures. J’ai un lampadaire (pas très joli mais qui éclaire bien) en haut de ma table de travail, et j’y accroche souvent des morceaux “à pondérer”. Parfois ça reste là un an avant que je trouve la solution au problème de fonctionnalité ou à ce qui me chicotte visuellenent! D’autres fois je fini par rejeter l’idée complètement. Pour les pièces qui nécessitent du travail de joaillerie (comme du sciage à la main de métal), je fonctionne plutôt par croquis avant de mettre le tout à l’essai.

nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion
nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion Bambi
nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion rose

Q – As-tu des projets qui mijotent? Des rêves fous?

R – Le genre de question qui me fait toujours remettre en question ma façon de faire! Haha 😉 Je ne suis pas quelqu’un de grands projets. Je ne planifie pas vraiment à l’avance. Je crois que ce n’est simplement pas dans ma personnalité. Je me tanne toujours des projets à long terme: je fini par perdre l’élant initial, l’excitation du début. Ensuite, ça m’ennuie. Et finalement, on dirait un combat pour… Pour quoi au juste…? Haha 😉

Une des choses que j’aime le plus de mon métier, c’est justement que rien ne se doit d’être un gros projet. Chaque nouvelle création est comme un petit projet, et chaque vague de production fait partie de ce même projet. En moi sommeille parfois une ado, qui se rebellera à coup sûr si tout est trop planifié d’avance… Je me sens prise, confinée. Paradoxalement, je n’ai aucun problème avec “la routine du quotidien”… Va savoir!

Bref, de gros projets, non. Des rêves fous, encore moins. Je suis plutôt terre à terre, ici et maintenant. Je vais mettre l’accent toujours et encore sur les bijoux cette année (je ne manque jamais d’idée, c’est plutôt le contraire!), c’est la grande majorité de mon offre de produits. Mais j’ai aussi eu une nouvelle idée broderie récemment… Toujours très floue dans ma tête, alors est-ce qu’elle verra le jour? Aucune idée! À suivre…

nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion
nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion

Q – Enfin, j’aimerais connaître 5 des personnes, lieux ou objets qui t’inspirent et/ou t’influencent le plus actuellement.

R – En premier lieu, définitivement mes environnements de vie. J’ai grandi dans un petit village en forêt, à Morin Heights dans les Laurentides, et je vis depuis presque 20 ans en ville, à Montréal. Je crois que ces deux environnements se reflètent dans mes bijoux: plusieurs arborent des formes organiques, et plusieurs autres sont plutôt géométriques, aux lignes fortes et précises.

J’apprécie beaucoup la photographie de Robert Polidori et de Gregory Crewdson. C’est un peu paradoxal, vu que le premier prend ses clichés à partir de ce qu’il voit, sans modifier l’environnement, et que le deuxième photographie de façon hyper planifiée, le contrôle à l’extrême, où tout est mis en scène. Mais les deux produisent des images intenses, émotives, parfois même troublantes.

Et évidemment, le talent artisanal m’inspire, toutes disciplines confondues – plus spécifiquement encore, la poterie. Je ne peux résister à une tasse faite main, c’est presque malsain… Haha! Chaque matin, le grand défi est de choisir laquelle contiendra mon (mes) café. Mes derniers amours viennent de Marie-France Labrosse (sa nouvelle collection au look aquarelle me fait fléchir les genoux!), YYY, Talia Silva, et Dompierre. Mon coup de coeur de tous les temps est définitivement CeramikB, autant pour l’esthétisme de la marque, que pour Basma, la créatrice, une personne chaleureuse et authentique! À mon avis, la poterie est la discipline ultime du fait main. Toute l’expérimentation, l’expertise, la précision, le temps, et la constance que le métier nécéssite: vraiment intense! Bref, les céramistes sont mes idoles! ☺

Nea en ligne: site webfacebookinstagram

Facebook de Nea:

nea bijoux Montreal designer portrait artisan atelier camion
Merci à Nea pour les photos

Répertoire d’objets (Cinq questions avec) est une série visant à accumuler et créer un catalogue d’objets d’ici et d’ailleurs, créés avec goût et savoir-faire. Je vise à remplir mon camion virtuel de toutes ces choses qui rendent la vie plus belle sans l’encombrer, qui sont durables, utiles, originales, bien conçues. Je tenais autrefois un blogue (sur blogspot!!) qui répertoriait plein de trouvailles et d’objets d’artisans et de créateurs. Comme c’était populaire et que ça me manque, je recommence. Il y a tant de belles choses à découvrir. Lire tous les articles de cette série par ici.

No Comments

Post a Comment